Les motifs de la résiliation d’assurance emprunteur

La tendance du taux de crédit immobilier en 2018
juin 10, 2018

Les motifs de la résiliation d’assurance emprunteur

Nombreuses sont les raisons pouvant mener une personne à changer d’assurance emprunteur. Mais une fois décider sur la résiliation, l’emprunteur est en quête d’une nouvelle offre. emprunteur.io aide à acquérir une bien meilleure condition.

La résiliation d’assurance de crédit

La loi Bourquin est une loi permettant d’annuler une assurance de crédit immobilier à la date prévue, notamment celle de l’anniversaire de la clause. Elle intéresse particulièrement les particuliers voulant souscrire à un prêt immobilier.

Résilier assurance emprunteur est actuellement devenu très en vogue surtout depuis l’arrivée de la nouvelle législation. À l’instar de cette modification législative, notamment avec la loi Bourquin, on a considérablement favorisé le jeu de la compétition concernant le marché de l’assurance de prêt, ce qui se traduit par une cause non négligeable d’économies pour le souscripteur. En se fiant aux récentes données discernées, la pesante multitude des emprunteurs opte pour l’assurance collective présentée par l’organisme prêteur au lieu de jouer sur la concurrence et de choisir une offre présentée par une agence tiers. C’est alors une délégation d’assurance. Pratiquement, la plupart des emprunteurs font très attention en ce qui concerne le taux d’intérêt de leurs emprunts au détriment de la couverture de crédit immobilier, et ainsi le prix même de cette garantie peut évoquer jusqu’à plus de 30% de la somme totale de l’emprunt suivant la situation.

Comment résilier une assurance de prêt ?

Pour ceux qui ont choisi de souscrire une assurance de crédit de groupe proposée par la banque et veulent, après un certain temps déterminé, opter pour une convention d’assurance présentée par un établissement tiers, l’annulation annuelle de l’assurance emprunteur est l’opportunité de dénicher une clause plus intéressante tant en matière de coûts que de couvertures. Plus précisément, afin de changer d’assurance de prêt immobilier, en plaçant à profit l’outil approprié de la loi Bourquin, il suffit de respecter deux démarches cruciales. La première est de déterminer la date anniversaire de la convention et dérober deux mois afin d’identifier la phase de préavis à suivre pour une résiliation sans encombre. La deuxième étape est l’envoi de différentes recommandations via une lettre appuyée avec un accusé de réception.

Pratiquement, il est à noter que l’organisme prêteur possède au maximum dix jours ouvrés pour signifier au souscripteur par écrit son rejet ou son acceptation. S’il ne respecte pas cette durée, il doit s’exposer à une amende d’une somme importante, selon le code sur la consommation. Pour terminer, il faut noter que si l’établissement de financement refuse la résiliation d’assurance de prêt, la nouvelle clause que l’emprunteur a souscrite va être annulée et il sera restitué de mensualités étant déjà retirées. emprunteur.io aide les emprunteurs à changer d’assureur et à trouver une condition plus avantageuse.